Stabat Mater, dernière oeuvre de Pergolèse pour deux voix et un ensemble à cordes sur un texte de la fin du Moyen-Âge, exprime l'affliction de Marie devant la crucifixion de son fils.

Même si la douleur d'une mère en est le thème central, la composition musicale est aussi empreinte de lumière ainsi que le ballet créé pour neuf danseurs.

La gestuelle, qui est contemporaine, nous renvoie à nos propres douleurs et nous fait succomber à une profonde émotion sans toutefois verser dans aucune noirceur.

Cette chorégraphie n'est en rien narrative et ne tend jamais vers l'abîme, mais suggère le bouleversement par un enchaînement de mouvements très réguliers.

Musique : Giovani Battista Pergolesi

Durée : 37 min